Haptonomie post natale

L’haptonomie post-natale permet quant à elle un accompagnement à la vie de la naissance jusqu’à la marche acquise.

Elle permet à votre enfant d’accéder à une sécurité intérieure grâce à la communication préétablie in utéro. Votre enfant devient ainsi acteur de ses mouvements, de ses retournements, de son port, participant à ses soins (change, habillage…) en toute sécurité affective.

Les séances ont lieu une fois par trimestre en présence des 2 parents.

La manière dont on porte un enfant est une façon de lui signifier beaucoup de choses, le port est un langage et l’enfant est extrêmement sensible à la cohérence entre ce qui est signifié avec les gestes et ce qui est dit avec les mots.

Par ailleurs, l’haptonomie accorde une très grande importance à la verticalité. Ou plutôt, au sentiment de la verticalité, procuré même à un enfant couché, quand on lui donne à sentir la dynamique qui va de son sacrum (sa base) à sa tête. L’éprouvé de cet axe est essentiel pour son développement. Par le soutien de base – port sécurisant – l’enfant prend conscience de sa corporalité et développe un état de sécurité de base dans ce monde où beaucoup de choses nouvelles et de sensations fortes arrivent en rafales. Le sentiment de continuité, le fait de retrouver les repères d’avant la naissance, sont une grande aide pour l’enfant qui entre dans un monde où ses besoins viennent scander un temps, qui, avant sa naissance, se déroulait dans une continuité accompagnée par des événements extérieurs un peu lointains.

Naître, c’est perdre de l’autonomie et découvrir la dépendance vis-à-vis des adultes. Autour des soins, se nouent des moments de rencontre affective dont l’enfant a besoin tout autant que de lait ou de propreté. La construction de l’identité est une affaire de mots et de gestes mêlés, et de sécurité affective. Les premiers jours de vie et les premières semaines sont essentiels pour l’enracinement de l’identité. Ce qui se vit là a des effets au très long cours sur la personnalité.
La manière haptonomique d’accueillir l’enfant dès sa naissance a pour but de lui donner, à chaque étape de son développement et en fonction des circonstances, un sentiment de sécurité qui lui apporte le sentiment de son autonomie, qu’il renforce. Même si celle-ci est encore relative, le sentiment qu’il en a est essentiel. Ainsi, la sécurité de base acquise lors de la vie prénatale continue à se développer, elle deviendra plus tard le fondement de la sûreté de soi.
Lors de chaque rencontre, l’haptothérapeute sera finement à l’écoute des difficultés de chaque membre de la triade, ainsi que d’éventuels soucis avec les enfants aînés. Tout n’est pas facile pour le père, la mère, leur couple et l’enfant dans ces premiers mois de vie aérienne qui les bouleversent et modifient tous les rapports. Surtout pour un premier bébé.

Au cours de la première année, un enfant évolue énormément, c’est pourquoi la manière de le porter et de s’occuper de lui doit s’adapter à son développement.

Le bébé étant acteur de ses mouvements renforce son sentiment de sécurité intérieure.
Haptonomie post natale et l’éprouvé du sentiment de verticalité